Finance
Publié le 13 Juin 2017 à 06h00 - 672 clics

Trouver les meilleurs programmes en résidence senior en 2 minutes

Les résidences seniors, maisons de retraite nouvelle génération, font aujourd’hui l’objet de programmes d’investissement par les épargnants en France. Ceci par l’intermédiaire des opérateurs en charge de leur gestion et de leur mise en location. Comment trouver les meilleurs programmes en résidence senior en 2 minutes ?

Consulter les sites en ligne spécialisés

Des portails dédiés à l’exploitation des résidences senior sont à la disposition du futur investisseur, tels que Résidence-senior.com ; il y trouvera les informations de base caractérisant ce produit de placement, le principe de fonctionnement de l’investissement, le rendement généré, etc. Celui-ci est en moyenne de 4% par an.

Les portails spécialisés orientent également le futur investisseur vers les meilleurs gestionnaires par rapport à leurs expériences, leur savoir-faire ainsi que le nombre de résidences sous gestion et de lits ouverts au public. Les programmes proposent divers dispositifs fiscaux : loi Pinel, loi Censi-Bouvard, etc.

Comment investir en résidence senior ?

L’investisseur procède à l’acquisition d’un appartement au sein d’une résidence auprès du gestionnaire. Celui-ci doit être choisi en tenant compte de la solidité financière de ce dernier d’une part, et de son emplacement d’autre part. En effet, la résidence doit être située de préférence à proximité de toutes commodités : réseaux de transport en commun, hôpitaux, centres commerciaux, etc. Un bail commercial est alors signé entre les deux parties.

Celui-ci définit les dispositions relatives à la répartition des charges, au montant des loyers, de la périodicité de leur versement auprès du bailleur ainsi que de la fréquence de leur revalorisation, etc. L’investisseur bénéficie en outre de certains avantages fiscaux en déclarant son activité de loueur en meublé non professionnel sous le régime réel d’imposition ou sous le régime micro BIC. Cela en fonction du montant de la recette locative annuelle perçue.