Finance
Publié le 13 Avril 2016 à 08h00 - 1511 clics

SCPI : le calcul de l'impôt

Les SCPI sont « fiscalement transparentes »c'est à dire que ce n’est pas la société qui paye l’impôt sur les bénéfices réalisés, mais les associés, personnellement et proportionnellement à leurs droits dans la SCPI, dans le cadre de leur impôt sur le revenu.

La fiscalité applicable aux loyers discernés par les associés est celle des revenus fonciers. C'est donc imposer les loyers au barème progressif de l’impôt sur le revenu..Dans le cadre d’un investissement à crédit, les intérêts d’emprunt sont déductibles des revenus fonciers issus des parts de SCPI. Ainsi, les prélèvements sociaux sont également dus sur les loyers perçus .Pour Les simulations impots 2017 dont l' objectif est de simplement estimer le montant des impôts à payer en 2016 sur ses revenus 2015. Il est à remarquer que ce simulateur simplifié permet d'estimer ses impôts à payer.

Les options

Il y a en premier lieu, les options pour le micro-foncier pour l'impôt sur les parts de SCPI, de ce fait, vous pouvez choisir d’imposer vos loyers sous le régime du micro-foncier dès lors que vos revenus fonciers n’excèdent pas 15 000€ annuels et que vous percevez d’autres revenus fonciers .Dans ce cas, un abattement de 30 ℅ est utilisé. Ensuite, l'Impôt sur les revenus financiers des parts de SCPI car la SCPI dispose d’une trésorerie qu’elle fait fructifier (comptes à terme, placements sécurisés). Dans ce cadre, les revenus générés sont versés aux associés. Il s’agit de revenus mobiliers, imposables en tant que tels pour chaque associé (impôt sur le revenu). Après il y a le régime réel, Il est possible de déduire les charges de ses recettes. Il est à remarquer que les premières années, ce régime d'imposition peut être avantageux car les charges liées au démarrage sont souvent lourdes. Vous pouvez alors dégager un déficit directement imputé sur le revenu du foyer fiscal, ce qui réduit l'impôt. Et enfin la fiscalité sur la plus -value, elle se calcule en retranchant du prix de vente le prix d'acquisition ou la valeur retenu du bien cédé pour la détermination de l'impôt de donation si l'acquisition s'est réalisée à titre gratuit.

ici plus d'information sur le sujet : https://www.simulation-impots.eu/