Finance
Publié le 21 Décembre 2015 à 08h01 - 1661 clics

Les démarches administratives pour créer son entreprise

La création d’une entreprise doit répondre à certaines règles que vous devez connaitre avant de vous lancer dans votre projet d’entrepreneuriat. Les démarches administratives relatives à la création d’une entreprise sont nombreuses.

La rédaction des statuts

La rédaction des statuts de votre entreprise est l’une des étapes les plus essentielles que vous devez envisager en priorité. Elle doit être entamée dès que vous aurez choisi la forme juridique la mieux adaptée à votre entreprise. Il s’agit d’un document présentant toutes les règles de fonctionnement ainsi que les différentes relations entre les associés de la société. Ainsi, son établissement mérite une grande réflexion. Toutes les clauses indiquées dans ce document doivent être bien pensées au risque de porter préjudice à l’entreprise. Surtout éviter de vous référer aux statuts types proposés sur internet. Ils sont rédigés sans prendre en compte spécifiquement de toutes les variables de votre société. Pour rédiger les statuts donc, il est essentiel de solliciter un professionnel qualifié.

L’enregistrement de l’entreprise

Pour procéder à l’enregistrement de votre entreprise, vous n’avez plus besoin de vous rendre dans toutes les agences administratives concernées. Il vous suffit de vous adresser au centre de formalité des entreprises, un guichet unique qui se charge de distribuer les éléments aux diverses établissements. Pour réaliser cette démarche, vous devez présenter un dossier complet auquel s’ajoutent les imprimés administratifs pour l’immatriculation comme le MO et TNS pour une société, une copie d’identité et un justificatif de domicile. Pour les activités réglementées, une attestation, un diplôme, etc., sont exigés.

Le KBIS

Dès que vous aurez accomplie toutes les formalités relatives à la constitution de votre entreprise, vous obtenez un « extrait KBIS ». Il s’agit d’un document certifiant l’identité de votre entreprise. L’extrait KBIS témoigne donc de son existence. Sans ce justificatif vous ne pourrez pas démarrer votre activité en toute légalité.